universki
universki
PCO
 
universki

  Actualités  

Rechercher par rubrique : - et/ou - Mois :

JO 2018

[ 21/02/2018 ]

Maurice Manificat et Richard Jouve en bronze sur le sprint par équipes

Grâce à Maurice Manificat et Richard Jouve, le ski de fond français a obtenu sa deuxième médaille de bronze des Jeux de Pyeongchang, mercredi sur le sprint par équipes.

Passé tout près du podium à deux reprises en individuel à Pyeongchang, sur le skiathlon (5e) et le 15km libre (5e), Maurice Manificat avait décroché dimanche le bronze olympique en relais 4x10km. Trois jours plus tard, préféré au pur spécialiste Lucas Chanavat et associé à Richard Jouve, le Français a remis ça ce mercredi sur le team sprint, au terme d'une superbe finale.

Deuxièmes de leur demie, Manificat et Jouve figuraient parmi les outsiders de ce sprint par équipes, où le duo Sundby-Klaebo a tenu son rang de grandissime favori (aux commandes durant toute la course, la Norvège s'est imposée sans trembler, offrant à Johannes Klaebo son troisième sacre olympique des Jeux de Pyeongchang, après le sprint et le relais). En parfaite gestion, au bout d'une course intelligente, marquée par quelques grosses accélérations de Manificat et le joli sprint de Jouve, les deux Français ont coupé la ligne à trois dixièmes des Russes (argent), mais devant la Suède, qui rester au pied du podium.

«C'était assez difficile, il fallait se remobiliser pour ce team sprint. On n'a pas fait d'erreurs. On savait ce qu'il fallait faire et on l'a bien fait», a réagi Manificat au micro de France TV. Richard Jouve était lui aux anges : «J'étais dans un bon jour. Maurice m'amène le relais idéalement. On fait un relais de ouf, on a réussi à bien contrôler. J'ai bien savouré dans la dernière ligne droite, parce que je savais que la Suède n'allait pas revenir. Je voulais absolument monter sur le podium.» Les deux fondeurs avaient aussi une pensée pour Lucas Chanavat, écarté de ce team sprint. «Il avait sa place ici, assurait Jouve. Mais on va en refaire, des médailles.»

Avec cette deuxième médaille du ski de fond français (une première aux Jeux d'hiver!), la délégation française totalise désormais 14 breloques à Pyeongchang. Le record de Sotchi n'est plus très loin.

Publié par L'Equipe mercredi 21 février 2018 à 11:48 | Mis à jour le 21/02/2018 à 13:22

LES REACTIONS DES BONZES

Publié par L'Equipe mercredi 21 février 2018 à 14:13 | Mis à jour le 21/02/2018 à 14:55

«Cette médaille, on la dédie à Lucas» 

Maurice Manificat et Richard Jouve, médaillés de bronze du sprint par équipes, mercredi aux JO de Pyeongchang, avaient une pensée pour leur camarade Lucas Chanavat. Le n°3 mondial en sprint a été écarté au profit de Manificat.

Maurice Manificat, médaillé de bronze du sprint par équipes :
«C'était un peu compliqué les deux, trois derniers jours, parce qu'on savait que ça allait être une décision difficile d'exclure Lucas Chanavat du team sprint. Ils s'étaient comparés entre Richard (Jouve) et Lucas, pour savoir qui allait être le finisseur. C'était une décision difficile. Je pouvais ressentir ce que ressentait Lucas, cette déception qui prend aux tripes. La médaille, je voulais la faire pour lui, pour les sprinteurs parce qu'ils le méritent mais aussi pour toute l'équipe. Ça s'est déroulé comme sur les plans. On avait programmé des choses. J'ai réussi à appliquer la tactique avec mon ressenti et mon physique. Je suis content d'avoir accroché Hellner dans la dernière bosse, Sundby avait creusé un petit trou mais il fallait être au contact. C'était le mot d'ordre. J'ai réussi à le faire. J'ai répondu présent parce que je n'avais pas le droit à l'erreur. Cette médaille, on la dédie à Lucas, à tout cette équipe de sprinteurs et tout le staff.»

Richard Jouve, médaillé de bronze du sprint par équipes :

«C'est incroyable, j'étais venu aux Jeux pour faire cette médaille donc repartir avec, c'est tout simplement incroyable. D'avoir vu les distançeurs (le relais français 4x10km, en bronze aussi) chialer à la remise des médailles... Quand je les ai vus monter sur ce podium, je me suis dit : ''moi aussi je veux monter sur ce podium''. Et là, j'ai hâte d'y être, d'avoir ma médaille. J'ai passé la ligne, j'avais les larmes aux yeux. Quand je passe le dernier virage, je suis troisième, et à ce moment-là, je sais que je fais la médaille. Je ne fais pas un bon sprint la semaine dernière, j'étais vraiment déçu. Je savais que j'avais sûrement l'opportunité d'être dans ce sprint par équipes, et ça a été vraiment dur. Lucas est resté sur le côté. On est une grosse équipe entre la distance et le sprint donc on a une grosse pensée pour lui, il méritait vraiment d'être dans ce team et j'espère qu'on en fera d'autres avec lui et que ça va le motiver.»

A. R. et J.-P. B., à Pyeongchang

Photo AFP/Jonathan NACKSTRAND



vide

universki
© Universki
| Mentions légales | Contact | Revue de Presse | Liens |
newsletter S’inscrire à notre lettre d’information
Adresse postale : UNIVERSKI - 3 Rue du Monument 25750 DESSANDANS
Adresse statutaire : UNIVERSKI 16 Rue de Doubs - 25300 PONTARLIER

* Crédits photos : toutes les photos de ce site,
sauf mentions contraires, proviennent de l'Agence Zoom
© 2010 - Création de sites en Bourgogne :Mister Harry