Universki, ski nordique, ski de fond, saut, combiné nordique, biathlon

universki
universki
PCO
 
universki
  • photo
    [ 17-01-2017 ]

    Chaux Neuve 2017

    Le programme complet 21 et 22 janvier

    La coupe du monde de combiné nordique revient ce week-end à Chaux Neuve. Les conditions s'annoncent exceptionnelles...

    Le programme complet :

    Vendredi 20 janvier

    11h : Entraînement officiel HS 118

    13h : PCR (Saut de réserve) HS 118

    15h à 16h30 : Entraînement de ski de fond

    Samedi 21 janvier

    12h30 : Saut d’essai HS 118

    13h30 : Epreuve de saut HS 118 – Gundersen

    15h30 : Epreuve de ski de fond 10km – Gundersen

    Remise des prix sur la piste

    19h : Soirée fondue et concert sous le chapiteau public

    Dimanche 22 janvier

    10h45 : Saut d’essai HS 118

    12h : Epreuve de saut HS 118 – Gundersen

    14h30 : Epreuve de ski de Fond 10km – Gundersen

    Remise des prix sur la piste

    A suivre : Passage de témoin entre les champions et les jeunes skieurs locaux qui pourront skier ensemble sur la piste de ski de fond.


  • photo
    [ 13-01-2017 ]

    Martin Fourcade signe une superbe 58e victoire

    Parfait au tir, Martin Fourcade a remporté le sprint de Ruhpolding malgré une opposition pourtant bien décidée à lui compliquer la tâche en Allemagne. Les écarts sont énormes avant la poursuite prévue dimanche.

    Julian Eberhard a bien cru remporter une seconde victoire cet hiver à l’occasion du sprint de Ruhpolding. Parfait au tir et toujours aussi rapide sur la piste, l’Autrichien a d’ailleurs longtemps occupé le trône de leader de ce 10 km. En tout cas, jusqu’à l’entrée en lice du patron du circuit Martin Fourcade, dossard 60. Le Français n’a pas tremblé pour signer deux tirs parfaits… et s’envoler vers une 58e victoire en carrière, sa 9e de la saison en 12 courses !

    Le biathlète de Font-Romeu a même accru son avance sur son dauphin du jour à l’occasion d’un dernier tour supersonique. Au final, Martin Fourcade disposera d’un crédit de 18 sec d’avance sur Eberhard à l’occasion de la poursuite programmée dimanche. Le numéro un mondial signe le meilleur temps de ski avec 20 sec d’avance sur Doll et 22 sec sur Eberhard.

    Svendsen et les Allemands confirment

    Le podium est complété par un autre homme en forme, Emil Hegle Svendsen. Le Norvégien, à 10/10, réalise le 4e temps de ski. Arnd Peiffer, Simon Schempp Dmitri Malyshko et Dmitri Pidruchnyi compétent le top 7 au pied duquel prend place l’inusable Ole Einar Bjoerndalen à 1 mn tout pile du leader.

    Simon Fourcade, après son relais difficile, a montré un visage plus offensif face aux cibles avec un beau 9/10 mais le Catalan a semble-t-il manqué de rythme sur les skis après une pause forcée suite à la contraction d’une toxoplasmose fin 2016. L’aîné de la fratrie pointe à 1″43 mn de la tête. Quentin Fillon-Maillet, auteur d’un correct 9/10 également, en termine lui à 1″31 mn de son coéquipier, preuve de l’énorme prestation réalisé par Fourcade aujourd’hui. Le Jurassien sort du top 20 aujourd’hui. Jean-Guillaume Béatrix a lui tourné deux fois sur le debout et s’élancera avec 1″42 mn dimanche. Enfin, Fabien Claude, parti en toute fin de peloton, limitait la casse malgré des conditions de vent délicates notamment sur son debout. A 8/10, le jeune Vosgien prenait la 49e place qualificative pour la poursuite.
    Source Nordic Magazine



  • photo
    [ 12-01-2017 ]

    Les relayeuses françaises tout près de l’Allemagne

    Très rapides sur la piste, Anaïs Chevalier, Justine Braisaz, Anaïs Bescond et Célia Aymonier, parfaite en dernière relayeuse, ont pris la deuxième place du relais de Ruhpolding derrière l’Allemagne et devant la Norvège rattrapée dans le dernier tour ! Même sans Marie Dorin-Habert, les bleues prouvent une nouvelle fois la force de leur collectif.

    Après la déconvenue des Français sur le relais de Ruhpolding, les bleues ont attaqué avec envie le deuxième relais de l’hiver. Privée de leur leader Marie Dorin-Habert, mise au repos avant les épreuves individuelles du week-end, c’est une équipe de France inédite qui a concouru sur la piste allemande. Anaïs Chevalier, Justine Braisaz, Anaïs Bescond et Célia Aymonier ont pris une superbe deuxième place derrière l’Allemagne de Dahlmeier.

    Bien lancées par Anaïs Chevalier, auteur d’une seule pioche, avant le relais de Justine Braisaz, toujours aussi rapide sur la piste, les bleues figuraient dans le top 5 du jour après le troisième passage d’Anaïs Bescond, également très bien sur les skis. Malgré 7 pioches à ce moment là de la course, les tricolores comptaient 10 sec de retard sur la Norvége, 5 sec sur l’Ukraine et l’Italie et devançaient d’un cheveu les Allemandes.

    Source Nordic Magazine

    La vidéo L'Equipe TV


  • photo
    [ 08-01-2017 ]

    Une course de géant

    Maurice Manificat, grand vainqueur de l'a difficile étape du jour

    Le fondeur Russe, incroyable de force, a trouvé les ressources nécessaires pour vaincre son premier Tour au sommet de l'Alpe Cermis. Manificat superbe 4eme après une montée sensationnelle...

    La course des GEANTS

    Ce Tour de Ski 2017 restera dans les annales avec la victoire du fabuleux Sergey Ustiugov. Pour la première fois dans l'histoire un fondeur a porté le dossard jaune de leader de la première à la dernière étape.

    En difficulté samedi sur le 15km classique, le Russe avait redonné une lueur d'espoir à son rival pour la gagne Martin Sundby.

    Le Norvégien, avec sa 1min17 de retard, voulait y croire mais encore une fois il n'y avait rien à faire contre cet Ustiugov.

    Tout au long de cette dernière étape il est resté en contrôle, sur de sa force et de son physique, le Russe ne n'est jamais affolé.

    Parfaitement renseigné il a toujours laissé Sundby une minute derrière lui, même au moment des plus forts pourcentages, 28%, de cette piste de ski alpin gravie à l'envers par les fondeurs.

    Ustiugov passera finalement la ligne en vainqueur avec 1min09 d'avance sur un Martin Sundby satisfait de sa deuxième place.

    A 24 ans il devient le second Russe, après Legkov, vainqueur de la plus belle et la plus difficile des courses du calendrier mondial.

    Une énorme bataille pour le podium

    Tout le camp Français croyait dur comme fer au podium au départ de cette poursuite de 9km.

    Maurice Manificat, motivé comme jamais, décide de partir très fort. Aidé par Matti Heikkinen et Alex Harvey, il se lance à la poursuite de Dario Cologna, parti 30sec avant eux.

    Sur la première portion, assez plate, le trio revient logiquement sur le Suisse.

    Au pied de la terrible montée l'écart s'est réduit à 20sec.

    Heikkinen donne du rythme avec Manificat bien calé dans ses skis.

    Petit à petit les deux champions grignotent leur retard sur Dario Cologna. Un peu plus tard, à mi-pente, Alex Harvey complètement occis, va lâcher.

    Ensuite le N°1 Français sent son rival Finlandais donner des signes de fatigue.

    Dans les plus forts pourcentage Maurice Manificat se fait très mal et passe devant Heikkinen. Le voilà en chasse derrière le Grison.

    "Momo" donne tout ce qui lui reste et revient dans les skis de Cologna à 600m de l'arrivée.

    Le suspense est à son comble

    On imagine et on souhaite de tout coeur ce premier podium Français de l'histoire. Le palpitant se fait pressant, la tension est à son comble.

    Malheureusement nous allons déchanter quelques secondes plus tard.

    Le roc Dario Cologna avait gardé des forces pour la fin de course. En parfait gestionnaire il va placer une accélération décisive à 400m de l'arrivée.

    Manificat ne pourra rien faire face à ce champion venu chercher tout simplement son 6eme podium final au Tour de Ski, un record.

    Cologna passe la ligne au 3eme rang à 1min19 après une montée remarquable !

    Manificat, épuisé, comme tout le monde, viendra chercher une 4eme place sensationnelle (avec le meilleur temps du jour, voir ci-dessous)

    1min26 de retard sur Ustiugov, seulement 17sec sur Sundby !

    Voilà qui en dit long sur la performance du Français qui mériterait, comme tous ces fondeurs, une reconnaissance médiatique, en France, plus en rapport avec leurs performances.

    Matti Heikkinen est resté dans le coup pour le podium jusqu'au bout.

    L'excellent Finlandais termine 5eme à 1min31.

    Marcus Hellner double Alex Harvey dans le final pour venir prendre le 6eme rang à 2min, le Québecois terminant 7eme à 2min39.

    Le trio Norvégien Krueger, Dyrhaug et Holund complètent le Top 10.

    Jean-Marc Gaillard termine son Tour au 15eme rang.

    Clément Parisse 23eme, Alexis Jeannerod 35eme. 40 fondeurs se sont hissés au sommet de l'Alpe Cermis pour cette ultime étape.

    Maurice Manificat remporte également l'étape du jour

    Le Français ajoute une superbe ligne à son palmarès. Il a gravi l'Alpe Cermis en 29'20.

    Heikkinen deuxième à 6sec, Holund troisième à 15sec.
    Classement de l'étape

    Classement général TDS 2017

    Source Ski Nordique Net

  • photo
    [ 07-01-2017 ]

    Oberhof Fourcade de retour sur la première marche Marie Dorin-Habert au plus que parfait

    Dans le vent et le froid d’Oberhof, Martin Fourcade a remporté la 57e victoire de sa carrière en s’imposant à l’issue d’une poursuite perturbée par le vent.

    Revanchard après sa 8e place sur le sprint, le patron du circuit a remis les choses au point en remportant la poursuite d’Oberhof. Martin Fourcade a construit son succès sur le premier tir debout en blanchissant ses cinq cibles là où ses adversaires directs allaient visiter l’anneau de pénalité. A 19/20 dans des conditions de vent compliquées, le numéro un mondial signe une 10e victoire cette saison sur… 12 courses, les deux relais compris. Une statistique tout simplement exceptionnelle qui prouve, si besoin était, qu’il est vraiment au-dessus du lot cet hiver. Au général de la coupe du monde, il augmente encore son avance sur la concurrence compte-tenu de la course très moyenne d’Anton Shipulin (16e à 15/20) et de l’absence de Johannes Boe, malade.

    Derrière Martin Fourcade, les écarts sont énormes même si la bagarre a fait rage pour la troisième place. A domicile, Arnd Peiffer prenait une superbe 2e place à… 1″09 mn du Français. Sur la ligne, l’Italien Dominik Windisch prenait l’ascendant sur Emil Svendsen, Erik Lesser et Anton Babikov.

    Côté tricolore, Jean-Guillaume Béatrix, malgré quatre fautes et une petite chute, entre dans le top 15. Fabien Claude, malgré six pénalités et grâce au 4e temps de ski du jour, remonte à la 23e place, son meilleur résultat en carrière. Quentin Fillon-Maillet pointe en 25e position et Antonin Guigonnat a grappillé six places pour terminer 32e.
    Source Nordic Magazine

    Marie Dorin-Habert au plus que parfait

    Marie Dorin-Habert s’est imposée sur la poursuite d’Oberhof devant Koukalova et Makaraïnen. Top 10 pour Anaïs Bescond et Célia Aymonier.

    Epatante !
    Marie Dorin-Habert a sorti le grand jeu cet après-midi à l’occasion de la poursuite d’Oberhof. La Française s’est imposée grâce à un tir très solide à 18/20 malgré des conditions de vent très compliquées, en particulier sur le tir debout. Dorin-Habert, qui avait pris les rennes de la course à l’issue du troisième tir, a résisté dans son duel face à Gabriela Koukalova (17/20) et Kaisa Makaraïnen (16/20) pour remporter la 2e victoire individuelle de la saison, la 7e en coupe du monde.

    La biathlète installée dans le Vercors réalise aussi une belle opération au général en l’absence de la numéro un mondiale Laura Dahlmeier qu’elle retrouvera demain sur la mass-start. D’ailleurs, le maillot jaune de leader du général passe sur les épaules de la Tchèque Koukalova, meilleur temps de ski aujourd’hui…

    Encore trois Françaises dans les 10

    Malgré les bourrasques, la journée est belle pour les tricolores avec la superbe remontée d’Anaïs Bescond. Partie 18e, la Jurassienne prend une superbe 5e place grâce, elle aussi, à un 18/20. Anaïs Chevalier a longtemps joué pour les places d’honneur avant le dernier tir debout. La Dauphinoise s’installe en 9e place et confirme sa bonne forme du moment. De son côté, Célia Aymonier, toujours rapide sur la piste (5e temps) termine à la 21e place malgré sept tours de pénalité. Darya Domracheva a aussi impressionné, notamment sur la piste : la Bélarusse, de retour à la compétition, signe le 7e temps de ski…

    Source Nordic Magazine


     

SKI NORDIQUE

photo

[ 12-01-2017 ]

Ils iront aux mondiaux de Park City

COMBINE NORDIQUE

photo

[ 08-01-2017 ]

Victoire d’Hugo Buffard

TOUR DE SKI

photo

[ 07-01-2017 ]

Sundby prive Ustiugov d’une nouvelle victoire

adhesion
Suivez les courses en live
Découvrez notre vidéotheque et notre phototheque
accès membres
accès membres
universki
© Universki
| Mentions légales | Contact | Revue de Presse | Liens |
UNIVERSKI - 16 Rue de Doubs - 25300 PONTARLIER

* Crédits photos : toutes les photos de ce site,
sauf mentions contraires, proviennent de l'Agence Zoom
© 2010 - Création de sites en Bourgogne :Mister Harry