Universki, ski nordique, ski de fond, saut, combiné nordique, biathlon

universki
universki
PCO
 
universki
  • photo
    [ 08-07-2017 ]

    Ole-Einar Bjoerndalen...

    deux fois plus de récompenses que Martin Fourcade

    Ole-Einar Bjoerndalen trône en tête du classement des biathlètes les plus médaillés de l'histoire, championnats du monde et Jeux Olympiques, avec son total hallucinant de 58 médailles...

    Deux fois plus de récompenses que Martin Fourcade

    Evidemment ce classement n'est pas figé, il laisse au biathlète Catalan la possibilité de combler l'écart lors des prochaines années si il se décide à poursuivre sa carrière encore un bon moment.

    Le Norvégien a tout de même placé la barre très très haute avec ses 58 médailles gagnées dans un grand rendez-vous (épreuves par équipes incluses).

    Ole-Einar Bjoerndalen a remporté sa première médaille en carrière il y a 20 ans lors de l'hiver 1997, la dernière c'était à Hochfilzen il y a quelques mois. Une longévité exceptionnelle au sommet de la discipline.

    Il peut espérer et vise probablement la 59eme et la 60eme lors des prochains JO de PyeongChang avant de décider, enfin, de s'arrêter.

    Depuis ses débuts en sur le circuit mondial Martin Fourcade n'a pas trainé.

    En quelques années, deux olympiades, le voici déjà installé probablement pour très longtemps au deuxième rang de ce classement historique.

    29 médailles au compteur et la 30eme, au minimum, qui l'attend en Corée du Sud pour le mois de février 2018.

    Les illutres biathlètes Allemands Ricco Gross, actuel entraîneur de l'équipe masculine de Russie, Sven Fischer, consultant TV, et le précis Franck Luck sont classés juste derrière les deux meilleurs biathlètes de tous les temps.

    Emil Svendsen fait également le match avec ses 26 récompenses et, pour lui aussi, la possibilité de faire monter le compteur.

    Halvard Hanevold, le Norvégien, et Raphael Poirée, souvent adversaires sur la piste, suivent avec 22 et 20 médailles.

    Quant au jeune Johannes Boe, nouveau N°1 dans son pays, il totalise déjà 9 médailles, comme le champion olympique Jurassien Vincent Defrasne, mais il commence à s'inventer un avenir des plus radieux.

    Le classement au 05/07/2017 (source www.biathlonworld.com)

    Par Mirko Hominal le 07/07/2017
  • photo
    [ 12-06-2017 ]

    Partenariat reconduit entre le Groupe Bellamy – Hyundai et Universki.

    Jeudi 8 juin, Fabrice Guy, Éric Monnin, Valentin Chauvin, Jacky Claudet et Yves Blondeau ont été accueilli avec joie et satisfaction par François Xavier Bellamy, Arnaud Metra et Yacine Aboudate à la concession Expo Bellamy – Hyundai à Pontarlier.

    Tous ensembles, ils ont souligné la fierté qu’ils avaient à continuer leur partenariat autour des valeurs sportives, de respect, de partage, d’excellence, d’amitié et de plaisir.

    L’ambition est d’apporter une vraie valeur ajoutée et d’ajouter des compétences pour soutenir et contribuer à de grands projets tournés vers la performance, l’innovation et l’optimisation de l’énergie et des ressources. Un partage de valeurs pour faire grandir le sport dans la quête olympique, telle est l’ambition de la collaboration qui lie aujourd’hui les deux parties.

    François Xavier Bellamy, président Expo Bellamy
    « C’est un privilège d’être associé au Team Universki, L’univers du sport. Une organisation qui exalte de dynamisme avec des valeurs pleines de bons sens auxquelles nous sommes particulièrement attachés. Le Groupe Bellamy se définit d’abord par un style et une inspiration, la satisfaction de nos parrainages sont au cœur de nos pensées et de nos actes. Elles s’expriment par nos efforts à aller chercher les résultats dans le respect des valeurs ».

    Yves Blondeau, président Universki – Olymp’
    « Le Tucson Hyundai est le partenaire idéal pour profiter de la vie ! Très polyvalent, il offre en plus une dynamique de conduite sportive en toute sécurité avec son freinage d'urgence autonome livrable. Je suis très heureux de ce partenariat riche de signification et dans l’intérêt du sport. C’est un infini bonheur de collaborer avec les sympathiques équipes Expo Bellamy – Hyundai. C’est une réelle et pleine satisfaction de prendre le volant des véhicules Tucson, Ionic Hybride, I30, I20… ».

    Fabrice Guy, ambassadeur IONIQ Hybride
    « Stylée, élégante, racée, aérodynamique, silencieuse et aux vertus écologiques, cette voiture électrisante va vous surprendre et vous séduire. Allez vite l’essayer ! »

    Éric Monnin, ambassadeur TUCSON Hyundai
    « C’est toujours avec un immense plaisir de rendre visite à Pontarlier à toute l’équipe Hyundai - Bellamy et de conduire ce merveilleux véhicule Tucson dans lequel on se sent en total sécurité ».

    Valentin Chauvin, ambassadeur I30
    « I30 Hyundai est une voiture aux allures sportives, très classe, agréable à conduire, souple et très confortable, j’adore ! L’intérieur est spacieux, le design est superbe, sobre comme j’aime ».

    Nous sommes fiers de pouvoir partager la route avec le Groupe Bellamy et Hyundai !

     
  • photo
    [ 16-05-2017 ]

    « Nous sommes au top et nous allons le rester »

    Par Francs Jeux 15/05/2017

    A chaque jour son annonce, pour l’équipe de Paris 2024. Dimanche, journée inaugurale de la visite de la commission d’évaluation du CIO, Bernard Lapasset avait révélé le nom du futur président du comité d’organisation en cas de victoire dans la course aux Jeux. Tony Estanguet. Un choix logique. Tout sauf une surprise.

    Ce lundi 15 mai, le triple champion olympique de canoë s’est déjà donné des airs de maître à bord en dévoilant devant les médias, dans un salon du stade Roland-Garros, une autre initiative de la candidature française, elle aussi conditionnée à un succès face à Los Angeles. « Si nous l’emportons, nous ouvrirons les infrastructures des Jeux au public le lendemain de la cérémonie de clôture, a annoncé Tony Estanguet d’un air solennel. Les gens pourront essayer les sites. Nous voulons partager les Jeux. Dans notre vision, l’héritage ne se réduit pas à des équipements, il s’agit également d’inciter les Français à pratiquer le sport ». Pas mal.

    A Los Angeles, la semaine passée, Patrick Baumann avait assuré que les membres de la commission d’évaluation avaient été « extatiques » en découvrant les sites de compétition. A Paris, lundi soir, le Suisse s’est refusé à oser un qualificatif. « Je vous le dirai demain, au terme de notre visite », a-t-il habilement esquivé. Mais ses propos n’ont trompé personne: la délégation du CIO, son président en tête, a apprécié sa journée dans Paris et ses environs. Et même sans doute plus que cela. « Nous avons reçu toutes les assurances dont nous avons besoin pour rédiger notre rapport, a expliqué le Suisse. La passion et l’enthousiasme de l’équipe de Paris 2024 sont très impressionnants. Pour trouver une faiblesse au dossier de Paris, il faudrait vraiment pinailler. »

    Pour faire découvrir son dispositif à la commission d’évaluation, le comité de candidature a sorti le grand jeu. Un début de visite sur le site du futur village des athlètes, à Saint-Denis, avec un arrêt prolongé dans la Cité du Cinéma, prévue pour servir de salle de restaurant. « Un équipement tout à fait adapté », a estimé Patrick Baumann. Un passage dans le parc de la Villette, pour une démonstration de tir à l’arc. Un autre au Stade de France, où les attendait une colonie d’enfants de la Seine-Saint-Denis entraînés à la course à pied. A l’heure de la pause, un déjeuner sur une péniche. Bercy, le Parc des Princes, Versailles, Jean-Bouin… Les trois groupes de la commission ont coché toutes les cases. Avant de se retrouver, en fin de parcours, sur la terre battue de Roland-Garros.

    A chaque étape, un comité d’accueil composé d’athlètes. Stéphane Diagana au village olympique; Lilian Thuram, Christine Arron, Alain Bernard et Eunice Barber au Stade de France; Brice Guyart et Pascal Gentil au Grand Palais… Bouquet final à Roland-Garros, où la commission d’évaluation a poussé la porte du court central pour y découvrir Marion Bartoli et Cédric Pioline tapant la balle avec des manières très appliquées, avant d’écouter Brahim Asloum, Tony Yoka et Estelle Mossely, tous champions olympiques de boxe, leur expliquer que le temple du tennis avait longtemps été aussi celui du noble art.

    A l’évidence, l’attention portée par l’équipe parisienne à placer ses athlètes sur l’avant-scène a eu l’effet attendu. « Nous avons découvert les sites à travers les yeux des champions, olympiques, mondiaux ou européens, et des enfants qui formeront peut-être la génération 2024 », a confié Patrick Baumann.

    La suite et fin s’annonce d’un même calibre. Au menu de ce mardi, une mise en jambes à l’Elysée. La petite troupe du CIO et de Paris 2024 est attendue par Emmanuel Macron à 8 h tapantes. « Un honneur pour le CIO et pour notre commission, confie Patrick Baumann. La preuve, également, que les autorités françaises sont à 200% derrière la candidature. »

    Paris serait-elle désormais favorite? Anne Hidalgo s’interdit de le dire. « Dans une telle compétition, tout le monde veut gagner, mais personne n’est favori », avance-t-elle avec prudence. Mais la maire de Paris, fière de pouvoir suggérer que le projet « relie le sport, la culture, l’humanisme et l’écologie », peine à retenir sa confiance dans l’issue de la course. « Nous sommes au top, lâche-t-elle. Et nous allons le rester. »

    Télécharger l'article L'Est Républicain 17/05/2017...
  • photo
    [ 04-05-2017 ]

    Le retour de Jason Lamy-Chappuis..

    Par L'Est Républicain


    Et la remise en route d'Ophélie Claude-Boxberger

COMBINE NORDIQUE

photo

[ 18-07-2017 ]

Le retour de Jason Lamy Chappuis à la compétition

par Nordic Magazine le 17 juillet 2017

JO 2024

photo

[ 12-07-2017 ]

Los Angeles et Paris, vainqueurs au conditionnel

JO 2024

photo

[ 10-07-2017 ]

A Lausanne, tout est prêt pour le bras de fer

AGENDA
4e Edition Ornans

[ 10/02/2017]

4e Edition Ornans

30 juin et 1er juillet 2017

+ de détails. . .
Suivez les courses en live
Découvrez notre vidéotheque et notre phototheque
accès membres
adhesion
accès membres
universki
© Universki
| Mentions légales | Contact | Revue de Presse | Liens |
Adresse postale : UNIVERSKI - 12 Rue Antoine Saint Exupéry - 25200 MONTBELIARD
Adresse statutaire : UNIVERSKI 16 Rue de Doubs - 25300 PONTARLIER

* Crédits photos : toutes les photos de ce site,
sauf mentions contraires, proviennent de l'Agence Zoom
© 2010 - Création de sites en Bourgogne :Mister Harry