Universki, ski nordique, ski de fond, saut, combiné nordique, biathlon

universki
universki
PCO
 
universki
  • photo
    [ 21-02-2018 ]

    Maurice Manificat et Richard Jouve en bronze sur le sprint par équipes

    Grâce à Maurice Manificat et Richard Jouve, le ski de fond français a obtenu sa deuxième médaille de bronze des Jeux de Pyeongchang, mercredi sur le sprint par équipes.

    Passé tout près du podium à deux reprises en individuel à Pyeongchang, sur le skiathlon (5e) et le 15km libre (5e), Maurice Manificat avait décroché dimanche le bronze olympique en relais 4x10km. Trois jours plus tard, préféré au pur spécialiste Lucas Chanavat et associé à Richard Jouve, le Français a remis ça ce mercredi sur le team sprint, au terme d'une superbe finale.

    Deuxièmes de leur demie, Manificat et Jouve figuraient parmi les outsiders de ce sprint par équipes, où le duo Sundby-Klaebo a tenu son rang de grandissime favori (aux commandes durant toute la course, la Norvège s'est imposée sans trembler, offrant à Johannes Klaebo son troisième sacre olympique des Jeux de Pyeongchang, après le sprint et le relais). En parfaite gestion, au bout d'une course intelligente, marquée par quelques grosses accélérations de Manificat et le joli sprint de Jouve, les deux Français ont coupé la ligne à trois dixièmes des Russes (argent), mais devant la Suède, qui rester au pied du podium.

    «C'était assez difficile, il fallait se remobiliser pour ce team sprint. On n'a pas fait d'erreurs. On savait ce qu'il fallait faire et on l'a bien fait», a réagi Manificat au micro de France TV. Richard Jouve était lui aux anges : «J'étais dans un bon jour. Maurice m'amène le relais idéalement. On fait un relais de ouf, on a réussi à bien contrôler. J'ai bien savouré dans la dernière ligne droite, parce que je savais que la Suède n'allait pas revenir. Je voulais absolument monter sur le podium.» Les deux fondeurs avaient aussi une pensée pour Lucas Chanavat, écarté de ce team sprint. «Il avait sa place ici, assurait Jouve. Mais on va en refaire, des médailles.»

    Avec cette deuxième médaille du ski de fond français (une première aux Jeux d'hiver!), la délégation française totalise désormais 14 breloques à Pyeongchang. Le record de Sotchi n'est plus très loin.

    Publié par L'Equipe mercredi 21 février 2018 à 11:48 | Mis à jour le 21/02/2018 à 13:22

    LES REACTIONS DES BONZES

    Publié par L'Equipe mercredi 21 février 2018 à 14:13 | Mis à jour le 21/02/2018 à 14:55

    «Cette médaille, on la dédie à Lucas» 

    Maurice Manificat et Richard Jouve, médaillés de bronze du sprint par équipes, mercredi aux JO de Pyeongchang, avaient une pensée pour leur camarade Lucas Chanavat. Le n°3 mondial en sprint a été écarté au profit de Manificat.

    Maurice Manificat, médaillé de bronze du sprint par équipes :
    «C'était un peu compliqué les deux, trois derniers jours, parce qu'on savait que ça allait être une décision difficile d'exclure Lucas Chanavat du team sprint. Ils s'étaient comparés entre Richard (Jouve) et Lucas, pour savoir qui allait être le finisseur. C'était une décision difficile. Je pouvais ressentir ce que ressentait Lucas, cette déception qui prend aux tripes. La médaille, je voulais la faire pour lui, pour les sprinteurs parce qu'ils le méritent mais aussi pour toute l'équipe. Ça s'est déroulé comme sur les plans. On avait programmé des choses. J'ai réussi à appliquer la tactique avec mon ressenti et mon physique. Je suis content d'avoir accroché Hellner dans la dernière bosse, Sundby avait creusé un petit trou mais il fallait être au contact. C'était le mot d'ordre. J'ai réussi à le faire. J'ai répondu présent parce que je n'avais pas le droit à l'erreur. Cette médaille, on la dédie à Lucas, à tout cette équipe de sprinteurs et tout le staff.»

    Richard Jouve, médaillé de bronze du sprint par équipes :
    «C'est incroyable, j'étais venu aux Jeux pour faire cette médaille donc repartir avec, c'est tout simplement incroyable. D'avoir vu les distançeurs (le relais français 4x10km, en bronze aussi) chialer à la remise des médailles... Quand je les ai vus monter sur ce podium, je me suis dit : ''moi aussi je veux monter sur ce podium''. Et là, j'ai hâte d'y être, d'avoir ma médaille. J'ai passé la ligne, j'avais les larmes aux yeux. Quand je passe le dernier virage, je suis troisième, et à ce moment-là, je sais que je fais la médaille. Je ne fais pas un bon sprint la semaine dernière, j'étais vraiment déçu. Je savais que j'avais sûrement l'opportunité d'être dans ce sprint par équipes, et ça a été vraiment dur. Lucas est resté sur le côté. On est une grosse équipe entre la distance et le sprint donc on a une grosse pensée pour lui, il méritait vraiment d'être dans ce team et j'espère qu'on en fera d'autres avec lui et que ça va le motiver.»

    A. R. et J.-P. B., à Pyeongchang

    Photo AFP/Jonathan NACKSTRAND



  • photo
    [ 18-02-2018 ]

    Magnifique podium pour le relais Tricolore

    Gaillard, Manificat, Parisse et Backscheider ont réussi un sacré exploit en prenant aujourd'hui la médaille de bronze sur le relais olympique de PyeongChang remporté par la nation phare, la Norvège...

    Sotchi bis repetita

    Comme lors des JO 2014, les fondeurs de l'équipe de France répondent présents le jour J et viennent terminer ce relais olympique sur la troisième marche du podium après une course en tout point admirable.

    Touchés par les larmes de Maurice Manificat après son énorme déception du 15km skating, l'ensemble du groupe voulait rebondir et retrouver le sourire au plus vite mais la tâche restait évidemment compliquée.

    Un scénario idéal

    Ce relais olympique de PyeongChang va démarrer très fort avec la Russie de Larkov et le Kazakh Poltoranin qui vont mettre le feu dès les premiers kilomètres. A peine le temps de se réveiller, pour nous supporters, et on entre déjà dans le vif du sujet.

    La Suisse, outsider, explose très vite, puis ce sera le tour de l'Allemagne, du Canada (privé de Harvey) et beaucoup plus surprenant de la Suède avec un Jens Burman qui va perdre gros.

    Voir la Suède perdre du temps c'est évidemment tout bénéfice pour l'équipe de France portée sur ce premier relais par un Jean-Marc Gaillard impeccable. Le guide du groupe France, impliqué comme jamais, réussi une entame de rêve.

    Maurice Manificat s'élance ensuite en seconde position, à 15sec de la Russie et du Kazakhstan, avec Sundby et une surprenante Italie. Le N°1 Français va tout donner lui aussi pour oublier, au moins un peu, sa cruelle déception.

    Devant Bolshunov, impressionnant fait le trou, et le Kazakh craque laissant passer la France, la Norvège et l'Italie. Et derrière, tout bon pour notre équipe, le Suédois Rickardsson explose totalement.

    La Finlande perd également du terrain. A mi-course les jeux sont faits, ou presque, il reste seulement quatre nations pour le podium après ces excellents relais signés Gaillard et Manificat.

    Parisse au top

    Clément Parisse, le grand espoir Haut-Savoyard s'élance avec Krueger et Salvadori. Un trio qui va progressivement reprendre le Russe Chervotkin. On se retrouve quelques minutes avec quatre nations en tête.

    Le scénario se précise un peu plus tard lorsque l'Italien va lui aussi exploser sous les accélérations de Parisse et du champion olympique Krueger. Salvadori est cuit et il explose lui aussi.

    Cette fois la médaille Tricolores se rapproche, elle est quasiment en poche lorsque Parisse, encore lui, fait craquer Alexey Chervotkin. Au trentième kilomètre la France et la Norvège sont en tête.

    Backscheider face à Klaebo et Spitsov

    Le jeune médaillé Russe du 15km s'élance avec 17sec de retard sur le duo Franco-Norvégien, quasi assuré de la médaille. Spitsov ne dégage pas une impression fantastique mais ce n'est qu'une façade.

    Il va revenir progressivement et c'est finalement Adrien Backscheider qui va céder du terrain au moment ou Spitsov rejoint Klaebo. A cet instant le rythme devient trop rapide pour le Vosgien.

    Spitsov tente d'accélérer mais le phénomène Johannes Hoesflot Klaebo n'en fera qu'une bouchée. Telle une fusée en orbite, le Norvégien file tout droit vers la ligne remporter sans jamais trembler ce titre olympique qui échappait à la Norvège depuis 2002.

    Klaebo, un peu comme Northug, a joué avec ses rivaux avant de les déposer quand il l'a voulu.

    Spitsov apportera une épatante médaille d'argent à cette équipe de Russie, privée de nombreux éléments, pleine de ressources avec un Bolshunov une nouvelle fois étincelant.

    Et la France, heureuse comme il y a quatre ans, prend le bronze à 36sec. La belle histoire de notre relais continue, c'est parfait !

    La Finlande se classe 4eme à 1min40 et la Suède, grande battue, se termine 5eme à 2min05.

    Suivent l'Allemagne, l'Italie et le Kazakhstan.

    Par Mirko Hominal le 18/02/2018


  • photo
    [ 31-01-2018 ]

    Pyeongchang

    Le programme horaire complet des JO 2018

    Dans dix jours débutent les Jeux olympiques à Pyeongchang, en Corée du Sud. Voici le programme complet des épreuves nordiques.

    Jeudi 8 février :
    13h30 : Saut – Qualifications petit tremplin (H)

    Vendredi 9 février :
    12h00 : Cérémonie d’ouverture

    Samedi 10 février :
    8h15 : Ski de fond – Skiathlon 2×7,5km (F)
    12h15 : Biathlon – Sprint 7,5km (F)
    13h35 : Saut à ski – Tremplin normal (H)

    Dimanche 11 février :
    8h15 : Ski de fond – Skiathlon 2x15km (H)
    12h15 : Biathlon – Sprint 10km (H)

    Lundi 12 février :
    11h10 : Biathlon – Poursuite 10km (F)
    13h00 : Biathlon – Poursuite 12,5km (H)
    13h50 : Saut à ski – Tremplin normal (F)

    Mardi 13 février :
    9h30 : Ski de fond – Sprint (H et F)

    Mercredi 14 février :
    7h00 : Combiné nordique – Individuel tremplin normal (H)
    9h45 : Combiné nordique 10 km (H)
    12h05 : Biathlon – Individuelle 15km (F)

    Jeudi 15 février :
    7h30 : Ski de fond – 10km libre (F)
    12h00 : Biathlon – Individuel 20km (H)

    Vendredi 16 février :
    7h00 : Ski de fond – 15km libre (H)
    13h30 : Saut à ski – Qualifications Grand tremplin (F)

    Samedi 17 février :
    10h30 : Ski de fond – Relais 4x5km (F)
    12h15 : Biathlon – Mass start 12,5km (F)
    13h30 : Saut à ski – Grand tremplin (H)

    Dimanche 18 février :
    7h15 : Ski de fond – Relais 4x10km (H)
    12h15 : Biathlon – Mass Start 15km (H)

    Lundi 19 février :
    13h30 : Saut à ski – Épreuve par équipes (H)

    Mardi 20 février :
    11h00 : Combiné nordique – Individuel grand tremplin (H)
    12h15 : Biathlon – Relais 2x6km (F) et 2×7,5km (H)
    13h45 : Combiné nordique – 10km (H)

    Mercredi 21 février :
    9h00 : Ski de fond – Sprint par équipes (H et F)

    Jeudi 22 février :
    8h30 : Combiné nordique – Épreuve par équipes Saut (H)
    11h20 : Combiné nordique – Épreuve par équipes Ski de fond (H)
    12h15 : Biathlon – Relais 4x6km (F)

    Vendredi 23 février :
    12h15 : Biathlon – Relais 4×7,5km (H)

    Samedi 24 février :
    6h00 : Ski de fond – Mass start 50km (H)

    Dimanche 25 février :
    7h15 : Ski de fond – Mass start 30km (F)
    12h00 : Cérémonie de clôture

    Les horaires des finales sont indiqués en heure française :
    quand il sera 12h00 à Paris, il sera 20h00 à Pyeongchang.

    Photo : Pyeongchang 2018


     
  • photo
    [ 27-01-2018 ]

    Chloé Chevalier championne d'Europe de la poursuite !

    Julia Simon troisième...

    Chloé Chevalier a remporté ce samedi son deuxième titre de championne d'Europe. L'Iséroise a remporté la poursuite à Ridnaun-Val Ridanna. Elle devance Iryna Varvynets et Julia Simon, auteur d'une formidable remontée.

    Elle a levé les bras, cherchant encore son souffle avant de s'étaler dans la neige de Ridnaun-Val Ridanna. Chloé Chevalier a livré un nouveau récital ce samedi. Impériale sur le pas de tirs (20/20), exceptionnelle sur les skis, l'Iséroise a remporté le deuxième titre continental de sa carrière ce samedi. Elle devance Iryna Varvynets, vainqueur du sprint vendredi (à 11", 19/20).

    La différence entre les deux femmes s'est faite dès le premier debout. Malgré une fréquence impressionnante chez l’Ukrainienne, l’Iséroise a su résisté à la pression malgré de longues secondes d’attente pour lâcher sa cinquième balle. Chevalier ressortait alors en tête avec 10" d’avance sur sa rivale. Elle conservait un écart suffisant après un nouveau plein pour aller briguer sa troisième médaille de la semaine.

    Par Ski Chrono


     
  • photo
    [ 25-01-2018 ]

    La sélection française pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang

    La sélection française pour les Jeux Olympiques (9-25 février) a été dévoilée aujourd'hui.

    La Commission consultative de sélections olympiques (CCSO) s’est réunie ce mardi, sous la présidence de Bernard Amsalem, vice-président délégué en charge du haut-niveau du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

    Elle a entendu l’exposé formulé par la Fédération française des sports de glace et la Fédération française de ski après qu’elles aient procédé à la sélection de leurs athlètes. La CCSO a présenté ces propositions au Bureau Exécutif du CNOSF. Ce dernier a validé cette seconde liste de sélectionnés.

    Le Président du CNOSF procédera auprès du comité d’organisation à l’engagement des athlètes suivants :

    SKI DE FOND
    Femmes
    CLAUDEL Delphine
    FAIVRE-PICON Anouk
    JEAN Aurore
    THOMAS HUGUE Coraline

    Hommes
    BACKSCHEIDER Adrien
    CHANAVAT Lucas
    GAILLARD Jean-Marc
    GROS Baptiste
    JOUVE Richard
    LAPIERRE Jules
    MANIFICAT Maurice
    PARISSE Clément
    TARANTOLA Damien

    COMBINE NORDIQUE

    Hommes
    BRAUD François
    GERARD Antoine
    LAHEURTE Maxime
    LAMY CHAPPUIS Jason
    MÜHLETHALER Laurent

    SAUT A SKI

    Femmes
    LEMARE Léa
    MORAT Lucile

    Hommes
    DESCOMBES SEVOIE Vincent
    LEAROYD Jonathan

    BIATHLON

    Femmes
    AYMONIER Célia
    BESCOND Anaïs
    BRAISAZ Justine
    CHEVALIER Anaïs
    DORIN-HABERT Marie
    SIMON Julia

    Hommes
    DESTHIEUX Simon
    FILLON MAILLET Quentin
    FOURCADE Martin
    FOURCADE Simon
    GUIGONNAT Antonin
    JACQUELIN Emilien

    SKI ALPIN*

    Femmes
    BAUD-MUGNIER Adeline
    GAUTHIER Tiffany
    NOENS Nastasia
    WORLEY Tessa

    Hommes
    CLAREY Johan
    FAIVRE Mathieu
    FANARA Thomas
    GIEZENDANNER Blaise
    MUFFAT-JEANDET Victor
    MUZATON Maxence
    PINTURAULT Alexis
    ROGER Brice
    THEAUX Adrien

    *22 quotas ont été attribués au ski alpin. Les 9 derniers sélectionnés seront communiqués dimanche en fin de journée

    SKICROSS

    Femmes
    BARON Alizée
    BERGER-SABBATEL Marielle
    DAVID Ophélie

    Hommes
    BOVOLENTA Arnaud
    CHAPUIS Jean-Frederic
    PLACE François
    TCHIKNAVORIAN Terence

    SKI HALFPIPE

    Femmes
    CARADEUX Anais
    MARTINOD Marie

    Hommes
    KRIEF Thomas
    ROLLAND Kevin

    SKI BOSSES

    Femmes
    CABROL Camille
    LAFFONT Perrine

    Hommes
    BENNA Anthony
    CAVET Benjamin
    THEOCHARIS Sacha

    SKI SLOPESTYLE

    Femmes
    LEDEUX Tess
    BARIN Lou

    Hommes
    ADELISSE Antoine
    BURATTI Benoît

    SNOWBOARD CROSS

    Femmes
    BANKES Charlotte
    MOENNE LOCCOZ Neyy
    TRESPEUCH Chloé
    PEREIRA DE SOUSA MABILEAU Julia

    Hommes
    BOZZOLO Loan
    SURGET Merlin
    VAULTIER Pierre
    VUAGNOUX ken

    SNOWBOARD HALFPIPE

    Femmes
    GRIMAL Clémence
    RODRIGUEZ Sophie
    THOVEX Mirabelle

    SNOWBOARD SLOPESTYLE /BIG AIR

    Femme
    LEFEVRE Lucile

    SNOWBOARD SLALOM GEANT PARALLELE

    Homme
    DUFOUR Sylvain

    PATINAGE ARTISTIQUE

    Femmes
    LAURIAULT Marie-Jade Danse sur glace/ compétition par équipe**
    MAITE MAE Bérénice Individuel / compétition par équipe*

    Homme
    LEGAC Romain Danse sur glace/ compétition par équipe**

    A lire aussi : la glace dévoile sa première liste.

    BOBSLEIGH

    Hommes
    CASTELL Vincent Bob à 4
    COSTBERG Loïc Bob à 4
    HAUTERVILLE Dorian Bob à 4 / Bob à 2
    HEINRICH Romain Bob à 2
    RICARD Vincent Bob à 4
    Remplaçant : PUJAR Vincent Bob à 4

    A lire aussi : deux bobsleigh français aux JO.

    **La composition de l’équipe sera connue lors de la réunion technique d’avant compétition

    Photo Agence ZOOM/Christophe PALLOT. Le porte drapeau Martin Fourcade


     

JO 2018

photo

[ 22-02-2018 ]

Le grand chelem pour l'Allemagne

JO 2018

photo

[ 22-02-2018 ]

Les biathlètes en bronze

Top 3 relais féminin

JO 2018

photo

[ 21-02-2018 ]

Les Américaines surprennent les géantes scandinaves

La France 8e

adhesion
Suivez les courses en live
Découvrez notre vidéotheque et notre phototheque
accès membres
accès membres
universki
© Universki
| Mentions légales | Contact | Revue de Presse | Liens |
Adresse postale : UNIVERSKI - 3 Rue du Monument 25750 DESSANDANS
Adresse statutaire : UNIVERSKI 16 Rue de Doubs - 25300 PONTARLIER

* Crédits photos : toutes les photos de ce site,
sauf mentions contraires, proviennent de l'Agence Zoom
© 2010 - Création de sites en Bourgogne :Mister Harry